mercredi 5 décembre 2012

Les préalables à la lecture d’un récit

L’objet-livre :
Avant de commencer la lecture d’un roman, il est essentiel de jeter un coup d’œil sur ce qu’on appelle l’objet-livre. De quoi s’agit-il en fait? L’objet-livre a pour but la découverte des indices para-textuels contenus dans le titre, l’édition, la quatrième de couverture et la page de garde. Ces renseignements vont vous faciliter « l’entrer dans l’écrit ».

Les fonctions du titre :
  1. La fonction identificationnelle : cette fonction sert à identifier le livre par rapport à la production de l’époque à laquelle il appartient. Le titre est en quelque sorte son identité.
  2. La fonction de communication : le titre sert à établir avec le lecteur le premier contact et l’incite à le prendre et le feuilleter. Il peut aussi séduire le lecteur.
  3. La fonction d’anticipation : il nous informe sur le contenu de l’œuvre mais d’une façon partielle. Grâce au titre, le lecteur formule des hypothèses que seule la lecture peut confirmer ou infirmer.
  4. La fonction descriptive : le titre décrit le texte en indiquant son contenu. On parlera alors du titre thématique.

Le nom:
Les noms, quels soient noms de personnages, lieux ou autres, dans les romans m’ont toujours fasciné car ils nous donnent une idée sur les personnages où les lieux auxquels ils se rapportent. Chaque nom, chaque prénom possède une signification qui reflète souvent le caractère du personnage. Ils laissent une trace indélébile dans le récit. D’où l’importance d’y prêter attention.

Le personnage :
Pour analyser un personnage de fiction, il nécessaire de prendre en considération trois côtés : le portrait du personnage, la signification du personnage, et sa fonction.

Le portrait du personnage :
le personnage dans un récit se caractérise par une identité. Il a un nom, un prénom, une vie sociale et familiale. On précise aussi son âge et son origine. Cependant, ce personnage reste une personne de papier qui n’a de vie que dans l’œuvre.
L’auteur dans son récit, trace le portrait physique et moral de son personnage. Cela permet au lecteur d’imaginer cet être comme un individu réel qui évolue dans un espace concret.

La signification du personnage dans le récit :
Le personnage joue deux rôles dans un récit : il véhicule une certaine idée de l’homme, sur son époque. Il peut aussi renvoyer à un groupe social. En effet, au XIXème siècle, les romans de Balzac regorgent de personnages typiques : Grandet renvoie à un bourgeois avare, Goriot un père malheureux, Vautrin un corrupteur. Le personnage permet donc à l’auteur, de réfléchir sur la nature humaine.

La fonction du personnage dans un récit :
Pour comprendre la fonction du personnage dans un récit, il est nécessaire de jeter un coup d’œil sur le schéma actanciel qui clarifie les relations qui existent entre tous les actants du récit. Ce schéma se présente ainsi : la quête, le destinateur, le destinataire , les opposants et les adjuvants.
  • La quête : Le personnage principal cherche quelque chose mais pour réussir, il doit affranchir et éviter des obstacles.
  • Le destinateur : Le destinateur est ce qui pousse le personnage à entreprendre sa quête. Il peut être une personne, idéal ou un objet. -le destinataire représente celui qui bénéficie de la quête, il est sa finalité.
  • Le destinataire : Le destinataire représente celui qui bénéficie de la quête, il est sa finalité.
  • Les opposants : Les opposants peuvent être des personnages qui empêchent le personnage principal à réaliser sa quête. Ils peuvent être aussi des phénomènes naturels, la pluie, le vent ou une montagne à affranchir.
  • Les adjuvants : Les adjuvants sont ceux qui aident le personnage principale à réaliser sa quête.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire